Wiki Descendants
Advertisement

Roi de Coeur est interprété par ?

Avant Auradon[]

Le Roi de Cœur est un tout petit personnage qui pourrait être pris pour un enfant. Timide et totalement effacé, il craint La Reine de Coeur et ses coups de colère, comme tous les autres sujets du Royaume. Sa présence est souvent insignifiante, si bien que le Lapin Blanc oublie toujours de l’annoncer quand il signale l’arrivée de La Reine de Coeur.

Le Roi de Coeur tente sans cesse de plaire à La Reine de Coeur, répétant ses ordres d’une voix douce et calme, quand elle ne s’emporte facilement en criant. Il est aussi capable d’adoucir son épouse et de la faire changer d’avis. C’est ainsi qu’il bouleverse l'histoire, en faveur de Alice en parvenant à convaincre sa femme d'organiser un procès, pour juger la jeune fille soupçonnée d'avoir renversé La Reine de Coeur, lors d'une partie de croquet, alors que les faits ont été commis par le chat de Cheshire. Il lui évite alors d'avoir à coup sûr la tête coupée.

Le Roi de Coeur parvient à s’affirmer un peu plus au cours du procès de Alice. Tandis que La Reine de Coeur souhaite prononcer tout de suite la sentence, son époux suggère d’entendre des témoins, appelant successivement à la barre le Lièvre de Mars, le Loir et le Chapelier Fou et les interrogeant sur ce qu’ils savent du "crime" pour lequel Alice est jugé.

Quand le Chapelier Fou indique qu’il buvait une tasse de thé, fêtant son non-anniversaire, Le Roi de Cœur en profite pour amadouer sa femme, La Reine de Coeur, indiquant qu’elle célèbre elle aussi son non-anniversaire. La Reine de Coeur se voit alors offrir une somptueuse couronne qui n’est en fait que le chat de Cheshire. Le chat provoque l’hystérie du Loir. Les témoins tentent de l’attraper. Dans la cohue, le Roi de Coeur essaie de frapper l’animal avec son maillet, mais donne par inadvertance un coup sur la tête de sa femme, La Reine de Coeur, qui devient folle furieuse. Cherchant à se défausser de ses responsabilités, le Roi de Coeur se débarrasse du maillet en le mettant dans la main du Lièvre de Mars.

Notes[]

  • Il est décrit comme quelqu'un de timide, totalement effacé, insignifiant
Advertisement